vendredi 28 décembre

#93 L'inventeur du Pôle Nord était un collectionneur de flocons de neige.

Nora, c’est un peu comme… je ne sais pas vraiment quoi. Elle apparaît dans ma vie, puis disparaît comme elle est venue. Une heure, une soirée, puis des mois d’absence. Nora c’est un peu un mirage, mais joli, le mirage. Ca doit être pour ça que j’ai le sourire maintenant. Passer une après midi avec joli mirage, c’est un peu comme un épisode des Bisounours. Après tu souris bêtement à la vie, mais tu souris, et c’est ça le plus important. Enfin, je crois. On a traîné des heures dans un bar, à papoter amour, nouvel an, année prochaine... [Lire la suite]
Posté par Woops à 19:18 - - Permalien [#]

jeudi 27 décembre

#92 Tel un Sodebo oublié en plein soleil, je fonds.

Je n’avais pas écrit depuis longtemps, peut être parce que je n’avais rien à dire, ou si peu. Que je ne savais pas comment écrire. J’aurais voulu faire un bilan de cette année, mais quand j’y repense, elle me paraît si longue que je suis fatiguée d’avance. Il s’est passé tellement de choses, j’ai l’impression d’avoir plus grandi cette année que durant toute ma vie. Du coup du haut de mes trois pommes, j’ai un peu le vertige. Alors je préfère ne pas regarder en bas. Je vais bien, merci, je n’ai pas à me plaindre. Et jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Woops à 20:32 - - Permalien [#]
mardi 18 décembre

#91 « Que d’hommes se croient vertueux parce qu’ils sont austères, et raisonnables parce qu’ils sont ennuyeux ». Stendhal

Un peu, beaucoup. Passionnément,je plaide la folie. ---
Posté par Woops à 21:03 - - Permalien [#]
dimanche 09 décembre

#90 Shooter dans les flaques.

JAPD. Des histoires d’avions, de missions, tout ça. Manger. Julie et Florie. Le monde si petit. Des bâtiments, on dirait l’URSS. Rire, un peu, pas trop. Des au revoirs. Allô allô. Bouteilles et parapluie. Seigneur des anneaux, le retour du roi. Planer, rire. Chutt. Retour sous la pluie. Quelques pauses de temps en temps, le temps des déclarations. Juste histoire de. Et puis s’en vont. Le reste, je le range dans ma tête, pour pas le perdre. Et je le garde, juste pour moi.
Posté par Woops à 18:35 - - Permalien [#]
jeudi 06 décembre

#89 Imparfait du subjonctif.

Les années passent, et le père noël n’existe décidément pas. Pourtant, Noël reste à jamais une époque magique. Celle de la foule et la buée quand on parle. Celle des extrêmes, ces extrêmes que j’aime tant. Du chaud du froid. De la lumière et du soir. Tout ça. Noël, c’est l’époque où on peut croire tout ce à quoi on s’interdit de penser le reste de l’année. Il suffit d’un peu d’imagination. Et quand on en a pas, on peut toujours faire semblant. Croire aux cadeaux, aux sapins et aux cheminées. Croire aux petites boites... [Lire la suite]
Posté par Woops à 18:43 - - Permalien [#]
dimanche 02 décembre

#88 Vous avez - un - nouveau message.

J’ai envie de légèreté en veux-tu en voilà, envie d’écrire des choses insensées sans pouvoir m’arrêter, comme avant. Des histoires de monstres et de lumière, de musique et d’espaces, un truc qui fait rêver, même quand il fait froid. Qu’il fasse nuit, puis jour, qu’on s’en fiche. J’ai envie d’écrire la légèreté mais je n’y arrive plus. Ma vie est en binaire. Un jour je vais bien, un jour non. Ca correspond sûrement aux jours où je le vois. C’est étrange. Ca me fait comme un vide, quand il fait beau et puis plus du tout. Et d’un coup le... [Lire la suite]
Posté par Woops à 17:49 - - Permalien [#]