mercredi 06 février

#98 Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne. - Apollinaire

Juste un petit je t’aime, du bout des lèvres, tellement léger que personne ne l’a entendu, sauf moi. Ou peut être n’a-t-il pas été dit ce je t’aime, ou juste avec les yeux, les mains, un coin de sourire. Et ce petit je t’aime, murmuré, crié, ou imaginé, il m’a torturé. Tellement peu évident, j’ai cru devenir folle. Imaginé les pires scénarios, et si j’avais juste rêvé ? Car vous savez cette sensation, celle du je t’aime, comme si la réponse était là, évidente, cachée depuis le début au creux de ces deux mots… comme une révélation … je divague. Cette sensation, les digues qui cassent et l’eau, des trombes d’eau qui s’abattent à l’intérieur. Et si ? Si j’avais tout imaginé ? Tant pis, l’eau est là, peut être que ça suffit. Je ne sais pas, ça ne m'arrive pas tous les jours.

J’écoute de la musique de vieux, ça me met de bonne humeur. Frank Sinatra et Nat King Cole valsent dans ma chambre. Pink Martini et Nina Simone passent boire un verre de temps en temps. Quand à Ella Fitzgerald, elle a emménagé.

Cette nuit j’ai rêvé que je publiais un livre, un truc sur les souris je crois. Tout le monde me disait qu’il était merveilleux, et moi j’étais gênée. Surtout que le nom sur le livre n’était pas le mien. J’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé de sens caché trahissant un réel problème psychologique. Pourtant je suis championne en énigmes. J’ai aussi rêvé que j’avais enfin un appartement et que mon père passait son temps chez moi. J’avais beau l’obliger à partir, il revenait toujours. Là, je n'ai même pas eu à chercher d’où venait le problème... Enfin bref.

J’ai commencé à tenter éventuellement de me pré-inscrire pour le DUT de Tours. Je dis bien tenter, parce qu’entre l’inscription sur le site, l’entrée des notes, le téléchargement et le payement du dossier, le remplissage par profs et proviseur et enfin le renvoi pour un éventuel concours puis un éventuel oral, … courage fuyons.

Enfin, l’administration quoi.

I did it myyyyy wayyyy.

Hum. Pardon. La fatigue. Heureusement, les vacances arrivent.

Le bac blanc avec.
Gloups.

Posté par Woops à 20:10 - - Permalien [#]