mardi 20 mai

#105 pas comme les dalmatiens.

Le petit Nicolas était à Orléans aujourd’hui.

Chut. Juste, ça nous fait des grenelles de l’environnement et après ça se déplace en jet privé. Sans parler des OGM. Mais bon moi j’dis ça, j’dis rien.

Je n’écris plus. Quand je dis plus, c’est plus du tout. Pas que je sois overbookée de bonheur, ni tellement dépressive qu’incapable de tenir un crayon (ou taper sur un clavier en l’occurrence). Juste, je me sens un peu comme… un tube. A la Amélie Nothomb.

Je m’explique. Les jours passent, et rien ne change. J’attends, je ne sais pas exactement quoi. Peut être que les cours se finissent, que les examens passent et qu’enfin arrive.. mais quoi ? Je me remplis de nourriture et de connaissances, qui passent, se succèdent, et tout ce qui me reste c’est comme du rien, même pas du vide non. Ca ne me fait ni chaud ni froid, alors peut être que c’est pour ça que j’essaie de me persuader que tout ça aura une finalité. Mais au fond, j’en doute sérieusement.

Hier, Nathan a eu vingt ans. J’ai failli lui envoyer un sms à la Lorie, et puis en fait non. C’aurait été de mauvais goût, et en ce moment j’évite.

Pour finir, La Ruda passe ce week end. Je rêve de les voir en concert depuis la seconde, mais je suis actuellement fauchée. Si quelqu’un dans l’assistance veut faire un geste fabuleusement chrétien… non ? bon, ok.

Posté par Woops à 18:49 - - Permalien [#]