vendredi 13 juin

#106

Je suis perdue.

Tout va si vite, à peine le temps d’avoir des projets qu’on y est déjà. On s’imagine un avenir, on le bâtit dans les grandes lignes, et ce avec beaucoup d’enthousiasme. On s’imagine un truc grandiose, on pense que tout aura changé, y compris nous.
Et pourtant, à quelques jours du bac, quelques mois de l’indépendance, j’ai toujours l’impression d’être cette gamine qui entrait en seconde, celle qui ne souriait qu’à moitié sur les photos d’identité. Je me sens encore si petite, j’ai du mal à y croire. Et pourtant, nous y voilà. 
Nous y voilà, à l’âge adulte, celui du bac et de tous les possibles. Autant de liberté, ça donne le vertige. Autant de responsabilités, c’est carrément flippant. Et pourtant ça arrive, jours après jours, un peu plus lourd sur les épaules, un peu plus de soucis dans la tête.

J’veux pas y aller, s’il te plaît.

Je voudrais que tout s’arrête maintenant, maintenant que je sais ce que je perds et pas ce qui m’attends. Je voudrais rester éternellement ainsi, sans trop de soucis, ni de responsabilités. Je voudrais ne jamais vieillir, ne jamais savoir ce que ça fait de regarder derrière et d’avoir des regrets.
Seulement, on ne peut rien y faire.

Posté par Woops à 20:13 - - Permalien [#]