vendredi 18 juillet

#107 Ca ira mieux dans cent ans

42 _ Coldplay

Sur cet air de Coldplay, c’est comme si la vie me souriait, incroyablement triste, incroyablement belle. Aujourd’hui j’ai fait la paix avec moi même. C’est reposant. A force de me détester et de ressasser encore et encore, j’avais fini par l’oublier.
Ces derniers jours, et surtout cette après midi, j’ai réglé tout ce qui faisait que je redoutais de partir. Toutes ces peurs enfantines qui me hantaient, ces blessures à moitié oubliées-à moitié cachées. Ces trucs qui me paralysaient, qui faisaient que depuis quelques mois je ne souriais qu’à demi. Et j’avais beau essayer d’occulter cette partie de moi, elle revenait toujours, elle et son armée de doutes.
Je n’ai plus rien à regretter ici. Plus rien à y faire. J’ai tout réglé, empaqueté c’est pesé. Et je me sens tellement libre, un peu comme dans je-ne-sais-plus-quelle-pub où la fille est tellement légère qu’elle s’envole.

Elle m’a dit de foncer, parce que parfois il faut arrêter de toujours se demander ce qui va arriver. Je réfléchis trop, et pas toujours comme il faut.
Alors stop.
On arrête de se la jouer intellectuelle qui calcule tout. A partir de maintenant, on vit.

 

PS: ha et puis j'ai eu mon bac.

Posté par Woops à 19:31 - - Permalien [#]